Je suis un battant

Je suis un battant

par Marion

Le Spectre

Le costume de ce personnage incarne un spectre, la mort, la maladie face à un père revêtant l’armure d’un chevalier afin de protéger et sauver sa fille.

Ce court métrage a participé au Nikon film festival en 2018 avec pour thème « Je suis un cadeau ».

Le costume se compose d’une base noire (gants, chaussures, haut et bas) puis d’une longue cape à capuche. Le principe était d’assimiler ce personnage à la grande faucheuse, symbole emblématique de la mort, la souffrance ou de la maladie. La capuche recouvrait une grande partie de la tête afin de laisser entrevoir le visage maquillé d’un crâne humain. Le tissus de la cape devait être léger afin de permettre à notre chorégraphe et comédien une bonne aisance dans ses mouvements. Et également pour ne pas avoir trop chaud, car être vêtu de noir sous de nombreux projecteurs, je vous laisse imaginer. J’ai donc utilisé un tissus en coton, un tissus très agréable à travailler, à porter et à filmer ! Le rendu correspondait à la vision du réalisateur, le tissus flottait et offrait certains reflets qui donnait la parfaite apparence d’un spectre.

Anecdote :  Toujours voir son comédien en amont afin de prendre correctement ses mesures ! Avoir un comédien d’1m90 n’est pas évident à habiller.

 

Représentation de la mort via un moodboard, un mélange de plusieurs idées pour arriver au résultat final :

Laissez un commentaire

En utilisant notre site Web, vous acceptez l'utilisation de nos cookies. Accepter